Les motifs de consultation

Les motifs de consultation peuvent être extrêmement variés et font écho aux parcours de vie et à la personnalité de chacun. 

Contrairement aux idées reçues, consulter un psychologue ne signifie pas être fou. 

J’accueille au sein de mon cabinet :

Code de déontologie Emilie Chauvet Psychologue à Poitiers

LES ADULTES

• Conseils personnalisés : Soutien moral, écoute, relation d’aide, épanouissement et développement personnel
• Besoin d’aller mieux, d’être soutenu, épaulé, conseillé
• Couple: besoin de réussir à passer un cap difficile, de réapprendre à communiquer
• Angoisse, anxiété, phobies, TOC
• État de déprime, solitude, deuil, sentiment de solitude
• Apprendre à communiquer, apprendre à s’affirmer, prendre confiance en soi
• Maternité/paternité: être bientôt parent: gérer l’arrivée de bébé
• Guidance parentale: conseil et information sur l’éducation « comment m’y prendre avec mon enfant ? » « Pourquoi on n’arrive pas à le gérer »
• Burn-out, difficulté de communication au travail, difficultés relationnelles avec des collègues, isolement
• Collégien, lycéen, étudiant: stress des révisions et des examens, aide à l’élaboration de votre projet professionnel: quelle voie choisir ?
• Bilan de compétences pour salariés ou demandeurs d’emploi
• Addiction (tabac, jeu, antidépresseurs…)
• Victime d’agression, victime de violences
• Troubles de l’alimentation
• Détermination du QI, WAIS IV

LES FAMILLES

• Divorce, rupture, séparation, deuil, droit de garde d’enfants, famille recomposée
• Conflits intra familiaux
• Conflits entre frères et sœurs
• Arrivée du bébé dans le couple

Articles et Actualités de Psychologie Emilie Chauvet Buxerolles

LES ENFANTS ET ADOLESCENTS

• Guidance parentale: besoin de conseil pour éduquer mon enfant
• Gérer l’arrivée du bébé
• Échec scolaire: comment l’aider à faire ses devoirs sans conflit, comment l’aider à s’adapter à l’école, au collège
• Phobie scolaire
• Troubles du sommeil, trouble de l’alimentation
• Refus de se séparer des parents
• Refus d’obéir aux parents, crises de colère, frappe ses parents
• Comment répondre à ses questions sur le divorce, le décès d’un proche, la sexualité
• Victime (d’abus sexuel, de maltraitance, d’agression…)
• Détermination du QI (quotient intellectuel), WISC V
• Evaluation rapide de l’écriture pour prévenir les dysgraphies, BHK
• Evaluation des troubles de l’attention, TEA-Ch

La première consultation avec l’enfant

Les parents idéalement, ou l’un des parents, sont reçus avec l’enfant. Ils peuvent ainsi m’exposer ce qui pose problème et évoquer le repérage de l’apparition du trouble, son évolution et l’impact des « symptômes » sur l’entourage. Les parents apportent aussi lors de la séance, certains éléments historiques (séparation, décès dans la famille…), précieux renseignements qui pourront m’aider à mieux appréhender la problématique posée. On se rend souvent compte que l’enfant (qui est souvent en train de dessiner ou jouer lors cette première rencontre) écoute ce qui se dit avec beaucoup d’attention.

L’enfant est par la suite reçu seul (lors de la deuxième séance ou en deuxième partie de la première consultation), il a à sa disposition du matériel avec lequel il peut s’exprimer, exposer un imaginaire, une fantasmatique que je tenterai d’analyser.

L’enfant peut difficilement dire sa souffrance avec des mots. C’est pourquoi, j’utilise comme outils, le dessin, la pâte à modeler, les cubes, des jeux de société…

L’enfant n’est pas dupe de ce qui se passe en lui et accepte souvent avec soulagement qu’on lui offre une écoute dans un cadre autre que familial. Les séances que je propose permettent bien souvent aux choses de revenir dans l’ordre, sauf si un trouble plus sévère est alors diagnostiqué. Dans ce cas, j’oriente les parents pour une consultation chez un pédo-psychiatre. J’accompagne également les fratries au sein du cabinet.
L’influence de nos frères et sœurs est bien plus grande que nous l’imaginons.

La psychanalyse nous a appris à considérer les trajectoires individuelles selon un axe vertical: ce qui nous a été transmis ou ce qui a manqué de nos père et mère et des générations précédentes. Mais nous sommes aussi définis par un axe horizontal.

L’accent mis par Freud sur la problématique œdipienne a longtemps conduit à ne regarder les relations fraternelles que sous l’angle de la rivalité.

Selon Marie-Laure Colonna, psychanalyste jungienne, la fratrie se vit aussi comme «une identité collective, un nous partageant le même inconscient».

Selon, Françoise Peille, psychologue clinicienne et auteure de « Frères et Sœurs, chacun cherche sa place » (Hachette Pratique, 2011), « il y a, dans les fratries biologiques, l’expérience fondamentale d’être issus d’un même ventre, lieu archaïque de constitution du lien fraternel. Frères et sœurs se représentent, dans le fantasme, comme autant de morceaux d’un même corps».

HONORAIRES CONSULTATIONS 2019

Entretien individuel au cabinet (1h)55€
Tarif étudiant (1h)45€
Entretien individuel à domicile (1h)65€
Entretien individuel CSO (1h)50€
Thérapie de couple (1h)75€
Fratrie (de 2) (1h)75€
Bilan psychologique / QI (enfant et adulte)200€ forfait
Bilan d’orientation scolaire ou de reconversion professionnelle60€
Evaluation des troubles de l’attention / Hyperactivité150€ forfait
Entretien et recrutement pour les entreprises + évaluation psychologique (2h face à face)150€ forfait

Règlement : par chèque, CB ou espèce. Possibilité de paiement en plusieurs fois pour les bilans.

Les consultations ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. Certaines mutuelles proposent une prise en charge partielle ou la prise en charge de 2 à 3 rendez-vous par an (je vous invite, dans ce cas, à me demander une facture).